Respirer pour se créer de la joie

photo : Vivienne Mok

Quand nous venons au monde, nous prenons notre premier souffle et rendons le dernier à notre mort. Le processus de respiration est essentiel à notre vie, qu’il soit conscient ou inconscient, le souffle est présent, il circule physiquement et aussi énergétiquement. Grâce à ma formation de yoga, j’ai découvert les exercices de pranayama (exercices de respiration). Même si je n’ai pas beaucoup approfondi ce sujet au début, en lisant attentivement les bénéfices de ces exercices, j’ai été amenée à reconsidérer cette pratique dans mon quotidien. Je me suis aperçue que c’était LA solution à mes problèmes d’angoisse et d’hypersensibilité émotionnelle.

Qu’est-ce que le pranayama ?

Le pranayama est la pratique la plus importante dans le yoga car elle soutient tout ce système. Sans la conscience du souffle l’enchainement de postures ne serait que de la gymnastique. Il consiste à énergiser le corps et apaiser le mental. Ces exercices préparent aussi à la médiation, et développent notre capacité respiratoire.

photo : cotonbro

Comprendre l’énergie du souffle

Signifiant « expansion de l’énergie vitale ». On comprend que la respiration est à la fois une source de bien-être et aussi primordiale pour notre corps. Elle aide à sa guérison notamment des problèmes respiratoires, circulatoire et nerveux. Elle booste aussi le système immunitaire, redonne la pêche c’est pourquoi j’en fais 20 minutes tous les matins juste avant de méditer. De plus, quand je ressens un coup de mou dans ma journée, je peux m’isoler quelques minutes et faire quelques exercices. Le fait de déployer les poumons quand on respire pleinement permet au corps de bouger suivant la respiration et de masser les organes internes. C’est ainsi que la circulation des fluides corporelles s’améliore et optimise l’élimination des toxines.

Porter son attention sur le souffle

Dans notre monde moderne, nous portons très peu d’attention sur notre souffle et respirons souvent avec le haut du buste de manière saccadée, courte et compressée. Provoquant un effet de stress puisque le corps n’arrive pas à respirer pleinement et sereinement. Ayant portée des corsets pendant une dizaine d’années, cela ne faisait qu’aggraver ma respiration car mon ventre était comprimé. Mes poumons ne pouvaient se déployer et prendre la place dont ils avaient besoin pour fonctionner de manière optimale. Alors certes j’étais trop cool avec mon style 19e, par contre ma santé en pâtissait. Je trouve les corsets toujours aussi beaux mais je n’en porte plus car cela me gêne beaucoup pour respirer. D’ailleurs cette contrariété affectait aussi mon état intérieur.

photo : A.Simeray

D’ailleurs, les exercices de pranayama agissent particulièrement sur le stress et les émotions fortes. Donc quand tu te querelles avec un collègue sur un sujet futile, c’est le bon moment de faire un break et d’aller respirer 5 minutes dehors 😆. Sincèrement, quand je bossais dans la vente avec parfois des collègues pénibles et agressives, cela m’aidait beaucoup à prendre du recul sur mes émotions. D’autant plus que je suis hypersensible. Grâce au pranayama, je vis mes émotions avec moins d’intensité. Je suis donc ravie d’avoir trouvé cette technique pour me rendre la vie plus douce.

« En te levant le matin, rappelle-toi combien est le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux »

Marc Aurèle

Quelques exercices simples

Il existe plusieurs exercices différents. D’abord le plus simple étant l’observation de la respiration naturelle, de la sentir circuler, entrer par les narines. Puis passer au niveau de la gorge, remplir les poumons, sentir bouger la cage thoracique. Ensuite les muscles du diaphragme jusqu’à l’abdomen. Enfin, on porte son attention sur le chemin inverse, le trajet du souffle à l’inspiration et à l’expiration.

Il est recommandé de s’asseoir dans une posture confortable que l’on peut tenir longtemps avec un dos bien droit pour dégager le diaphragme et la cage thoracique. Ainsi, le corps ne gêne pas la respiration.


Exercice puraka pranayama

Signifiant « remplir », cet exercice met l’accent sur l’inspiration. Elle est longue et comptée (par exemple inspirer pendant 4 secondes), avec une ou deux secondes de rétention (retenu du souffle) puis une expiration naturelle laissant le corps expulser l’air librement.

Idéal pour développer la zone thoracique et atténuer les problèmes potentiels sauf si problèmes cardiaques. Cet exercice peut être appliqué en cas de dépression ou d’apathie avec une rétention attentive après l’inspiration. Ou encore quand tu viens de te prendre des réflexions désagréables d’une personne de ton entourage 🤪


Exercice Recaka pranayama

Cette fois-ci l’expiration est mis en avant avec une inspiration libre, une rétention d’une à deux secondes et une expiration longue comptée (par exemple 4 secondes).

Idéal pour la relaxation quand survient l’anxiété ou ayant des problèmes dans la zone abdominale. On peut y ajouter une rétention maîtrisée après l’expiration de quelques secondes.

Les bienfaits du pranayama

Favorise le bon fonctionnement du système nerveux

Diminuant le stress et apaisant le mental, on se sent plus calme, on apprend à vivre avec ses émotions. Et la cerise sur le smoothie c’est qu’on se détache de plus en plus de l’agressivité des autres. Je constate en effet que quand on m’envoie du poison émotionnel, je réagis beaucoup moins qu’avant. Même sur mes sujets sensibles en lien direct avec mon éducation et mes traumatismes. Je remarque donc une amélioration dans ma façon de prendre les remarques désagréables. Enfin j’applique de mieux en mieux un des accords toltèques « ne pas prendre les choses personnellement ». Cela me soulage bien et je perds moins de temps à ruminer des conflits.

Apaise les émotions

Lorsqu’une équipe de pompiers arrive sur une scène d’accident de voiture par exemple, pour sortir les victimes du choc émotionnel, ils appliquent des exercices de pranayama qu’on appelle cohérence cardiaque. Cela consiste à inspirer sur 4 secondes puis expirer sur 4 secondes pendant plusieurs minutes. Ainsi, les émotions se calment, le corps aussi et l’on peut redevenir présent et lucide.

photo : Dean Moriarty

Entretient le corps en bonne santé

Activant la digestion, le pranayama aide à garder une santé optimale. Il booste les cellules et leur permet d’agir efficacement à tous les niveaux. Cela favorise donc l’élimination des toxines, la circulation des fluides et le fonctionnement des organes vitaux. Autrement dit respirer c’est bon pour la santé, surtout si on le fait correctement et en conscience. 😁👍

Augmente l’énergie vitale

Cette pratique donne de l’énergie au corps la journée et améliore le sommeil la nuit. En faisant ces exercices régulièrement, on garde des énergies hautes plus longtemps. Surtout l’hiver, ça me redonne la pêche. Je me sens en forme alors qu’avant je me sentais tellement molle et fatiguée. C’était dure de se lever le matin. Maintenant je me lève naturellement entre 6h et 7h du matin. Sachant que je me couche vers 22h et que j’ai une alimentation saine ce qui complète ma routine santé.

Améliore l’humeur

Ce n’est pas anodin dans un pays qui a la réputation de râler tout le temps sur tous les sujets. Même si cela a développé une certaine fierté nationale, personnellement ça ne m’aide pas à me sentir bien à l’intérieur de moi. Du coup j’ai choisi d’être heureuse tous les jours. De plus cette routine de respiration aide à me rendre la vie douce et heureuse. Et donc vivre un certain contentement au quotidien. Ce qui m’aide d’ailleurs à vivre avec résilience.

photo : Andre Furtado

Se créer de la joie

Et oui, mine de rien respirer c’est d’abord vitale. Mais c’est aussi devenu chez moi une source de joie. Premièrement parce que mon corps est content de respirer. Oui oui il est heureux mon corps ahahahaha 😂. Deuxièmement, je sens moi-même que ça me fait du bien. Surtout l’été en pleine nature c’est tellement bon, c’est gratuit et ça demande peu d’effort. En se connectant au bonheur de respirer on se crée sur demande de la joie de vivre cétipabossa ?

Se connecter à son corps et son esprit

Faire ces exercices de souffle est un moment pour soi. C’est à dire où l’on se relie à la fois à son corps et son intériorité. On prend ensuite conscience des mouvements du corps qui suivent naturellement notre respiration. Enfin, on se connecte à cette harmonie qui génère un sentiment de joie et de paix.

Une manière de prendre soin de soi

Inclure des exercices de respirations dans ta routine ou tes habitudes est chaudement recommandé au vu de tous ces bienfaits. Surtout si comme moi tu as des relations professionnelles ou personnelles parfois difficiles. Tu verras que ça va t’aider à prendre de la hauteur sur tes émotions et les conflits. Ainsi, tu prends soin de ton intériorité, de ta relation à toi-même et avec les autres. J’ai appris à ressentir et conscientiser mes besoins, savoir les exprimer pour plus de bien-être au quotidien.

Voilà 8 bonnes raisons de bien respirer tous les jours, j’espère que cet article t’aura inspiré et donné l’envie de mieux respirer. Cette méthode a changé ma vie sur le plan émotionnel, j’étais une grosse angoissée de la vie, en me levant tous les matins avec la boule au ventre, aujourd’hui je respire la joie de vivre, je l’incarne et je me sens beaucoup mieux dans ma peau. Dis moi si tu sens des petits changements en appliquant ces exercices 😉

✨ Prends soin de toi, je t’envoie plein d’amour et de positif ✨

💖💕 Daphné 💕💖

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :