9 astuces pour aimer son corps

photo : Vivienne Mok

A l’adolescence, le corps des femmes se transforment, le regard des autres nous amène à nous questionner, et malheureusement nous comparer. Cette habitude malsaine devient obsessionnelle et reste imprégnée des décennies dans notre psyché. La société entretient cette aliénation en culpabilisant chaque femme qui ne ressemble pas à un idéal de beauté parfaite impossible. Et dont peut-être une poignée d’entre elles y arrivent génétiquement par accident.
On voit à travers les médias, les publicités, des personnes célèbres qui nous inspirent se transforment, se camouflent pour ressembler à une sublimation corporelle et nous faire croire que « c’est naturel ». Je me suis personnellement perdue dans toute cette mascarade et j’ai oublié de voir combien mon corps est magnifique tel qu’il est avec ses défauts, ses imperfections, ses étranges beautés, son unicité parfaite.

Relation au corps

Adolescente j’ai commencé à être obsédée par l’image de soi. Egalement mon physique et je me demandais chaque jour si j’étais assez jolie pour être validée au près des autres. Cela alimentait mes crises d’angoisses quotidiennes et ne m’aidait pas du tout à m’aimer. Je me sentais malheureuse, détestable. Et horrible physiquement assortie à mon intériorité que je trouvais nulle, inintéressante, bref je n’avais pas le goût de vivre à cette époque et l’idée de partir se faisait séduisante. J’entretenais beaucoup de souffrance intérieur inconsciemment, je trainais du désamour de soi et un immense dégoût pour moi-même.

Désespoir de l’adolescence

A 17 ans, je pleurais de désespoir dans ma chambre. Puis une pensée est arrivée au milieu de toute cette peine :
« J’en ai mare de souffrir, de me détester, j’aimerais pouvoir m’aimer et vivre avec plus de joie ».
Un éclair de lucidité est apparu, et je me suis dit :
« Mais oui, je peux apprendre à m’aimer comme je suis ».

Bien sûr je ne savais pas comment. Mais au moins je venais de franchir la première étape : prendre conscience que j’avais un problème.

photo : Stocksnap

C’est précisément à ce moment là que je me suis d’abord intéressée à mon corps. Car c’était plus concret et plus facile d’accès comparée à mon intériorité ravagée. Osant me mettre à nue devant le miroir de la salle de bain j’ai pensé.

« Bon alors, faisons un bilan qu’est-ce que je trouve pas trop mal sur moi :
Mes yeux, mes mains, mon dos, mon sourire, mes fesses, ma silhouette fine et dynamique … »
J’ai pu établir une petite liste pour commencer et me focaliser dessus.

Lumière au bout du tunnel

Petit à petit j’ai ajouté chaque membre de mon corps pour arriver à 29 ans à m’aimer entièrement physiquement. Alors oui ça fait peur toutes ces années mais au moins j’ai réussi 🤪 hehehehehehe. Peut-être que toi tu mettras moins de temps, voir plus de temps mais tu sais quoi ? On est pas en compétition. L’objectif c’est de s’accepter et de s’aimer pour devenir heureux et cultiver sa joie de vivre au quotidien 😉

Bien-être corporel

Il s’agit d’honorer et respecter son corps comme un temple habité par un être divin. Notre âme ou énergie d’amour. D’en prendre soin, l’aimer, lui donner les meilleurs produits possibles pour le garder en forme et en bonne santé.

S’occuper de son corps

Premièrement, bouger son corps. En effet, le chouchouter lui permet de se remplir d’énergie et de libérer la motivation nécessaire pour accomplir ses actions au quotidien. Une fois les idées plus claires sur ce que l’on souhaite, sur nos aspirations, nous sommes en mesure de réaliser nos projets professionnels et personnels.

photo : Armin Rimoldi

Pensées

Deuxièmement, nos pensées anxiogènes mettent nos organes internes en difficultés. De plus elles diminuent l’efficacité de notre système immunitaire. Créant ainsi un déséquilibre où les cellules toxiques dominent par rapport aux cellules qui guérissent.

Environnement

Enfin, Notre environnement influence aussi notre bien-être. Surtout quand nous vivons dans des grandes villes avec le wi-fi, la pollution, les transports, la faible exposition à la lumière du jour. Il est donc recommandé de se créer un cocon agréable chez soi. Par exemple, en utilisant des produits sains, en prenant des compléments alimentaires, en ayant une bonne hygiène corporelle. Instaurer des habitudes saines va permettre à notre corps de rester le plus longtemps possible en bonne santé. Ainsi il pourra lutter contre les organismes étrangers et éliminer les toxines. Trop fort ce corps 😎👌

9 astuces pour aimer son corps

Accepter son corps

Première étape pas facile je sais mais c’est par là que ça commence. Le reste ne pourra pas se solidifier si on accepte pas le temple dans lequel nous vivons. On pourra apporter des améliorations. Mais avant ça se regarder dans le miroir et se dire « je m’accepte comme je suis » est un exercice important. Il est essentiel de prendre conscience que nous sommes tous différents et uniques physiquement. Enfin, la beauté est subjective. On ne peut pas non plus plaire à tout le monde. Donc arrête de te prendre la tête et commence par te rendre la vie douce et sereine en acceptant ton corps 🥰

Accueillir et accepter ses jugements

Bah oui nos pensées jugeant notre physiques ne vont pas disparaître instantanément. Ca se saurait si c’était si simple hein 😏. Donc avant de commencer à limiter ses pensées dévalorisantes on apprend à les observer et les accepter. Pas trop longtemps quand même sinon on perd de vu l’objectif 😅. Puis progressivement, tu peux remplacer tes pensées dévalorisantes par des pensées plus valorisantes. Ainsi, tu développeras une attitude bienveillante envers ton corps. Enfin cela se verra au fur et à mesure que tu l’aimeras.

Faire la liste des choses que tu aimes physiquement chez toi

Au moins une chose, même si ce sont tes ongles ou tes genoux. Au moins tu peux t’accrocher à quelque chose. Et s’il n’y a vraiment rien, pas de panique tu peux passer à l’astuce suivante 😉

Ecouter son corps

Un moyen efficace de prendre soin de son corps est de se renseigner d’abord sur ce qui est bon pour lui. Et ensuite mettre en place progressivement des habitudes saines pour nourrir ses besoins.

photo : life of pix

Honorer son corps avec un rituel de soin

Que ce soit pendant la douche, le shampoing ou le brossage de dent, on peut trouver au moins 2 minutes par jour pour prendre soin de son corps. Faire cette action en conscience et y mettre beaucoup d’amour te permettra d’apprendre à l’aimer en douceur.

Avoir une alimentation saine et équilibrée

Oui je sais, c’est écrit partout de faire attention à son alimentation. En plus on a pas tous le temps de se prendre chaque jour pour des grands chefs cuisiniers audacieux et créatifs. MAIS cette étape est importante en privilégiant les plats cuisinés par soi-même. Boire de l’eau régulièrement dans sa journée. Cela permet tout simplement à cette somptueuse et complexe machine de fonctionner de manière optimale 😁

Avoir une activité sportive régulière

Il s’agit aussi de le faire bouger, pour stimuler les tissus divers. De plus, chaque cellule qui le composent élimine les toxines et active les organes vitaux. De cette façon, ton corps s’auto-guérira constamment, entretiendra vitalité et vigueur. Avec cette conscience, tu mesureras l’importance d’en prendre soin. Tu te sentiras peut-être heureuse de permettre à ton corps de te maintenir en bonne santé. Ainsi ta confiance en toi augmentera 😁👍

Entretenir des pensées d’amour pour son corps

Etroitement lié à nos pensées et au stress, plus tu prendras soin de tes pensées. Plus ton corps sera en mesure d’agir en résonance avec tes pensées bienveillantes envers toi et les autres. La pensée positive est un très bon outil pour apprendre à s’aimer. A condition de faire un nettoyage profond de ses croyances et de s’engager dans un processus de guérison important sur ses blessures. Ici, on l’utilise pour se rappeler que notre corps est beau et parfait comme il est. Parce que ça a toujours été vrai. On a juste changé de disque en cours de route et oublié cette croyance bienveillante. Sans tomber dans le narcissisme, on remet l’amour du corps dans sa routine d’amour de soi 😍

photo : Elly Fairytale

Sublimer son corps

Attention aux malentendus, cette étape est à prendre avec des pincettes. On peut faire du sport pour perdre du surpoids. Se maquiller par plaisir. Se créer une garde robe plaisante tout ça en conscience. A la fois pour aider à s’aimer, un petit coup de pouce pour prendre conscience qu’on est bien comme on est. Et aussi pour s’amuser à changer de tête, de style parce qu’on se sent déjà bien dans son corps, dans sa tête et non par dégoût de soi.

Je t’ai partagé le processus que j’ai utilisé inconsciemment pour apprendre à aimer son corps et maintenir la croyance que chacun de nous est magnifique et parfait comme il est. Même avec un physique disgracieux, on peut s’aimer, se sublimer et être heureuse. En se détachant de l’importance du physique on rééquilibre son image de soi, ainsi l’amour du corps devient un outil pour se créer du bonheur au quotidien et non de l’angoisse.

Prends soin de toi, ne te prends pas trop la tête avec ton corps, soi toi-même avec légèreté ✨💕💖

💖💕 Bisouuuuuus 💕💖

☀✨ Daphné ✨☀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :