Comment bien vivre avec ses défauts ?

photo : Vivienne Mok

Je considère les défauts comme faisant parti de notre charme humain. Des schémas certes pas très valorisant mais qui mettent en valeur nos qualités. L’ombre ne peut exister sans lumière, c’est pour quoi embrasser ses côtés sombres sont finalement un bon apprentissage de soi et aussi une manière d’être authentique. Etre parfaitement positif et heureux est-ce possible ? je crois que seuls certains grand maîtres réalisés atteignent cet état de parfaite félicité. Donc cet article s’adresse à la majorité d’entre nous qui n’avons pas encore atteint ce stade de réalisation de soi. De mon côté, pour atteindre un niveau pas trop mal de bonheur et d’épanouissement quotidien, il a fallut passer par l’exploration de mes ombres.

Qu’est-ce qu’un défaut ?

Ce sont les expressions de nos peurs, de nos schémas toxiques. Ces ombres qui font partis de nous et que nous n’aimons pas regarder parce qu’elles sont effrayantes. Mais pourquoi sont-elles effrayantes ? parce que la société ou notre éducation nous ont dressé la liste des choses « bonnes et mauvaises » ? Pourquoi la timidité serait-elle un défaut ? Ou la franchise une qualité ? L’erreur ne se trouve-t-elle pas dans le jugement de l’étiquette ? ou bien dans l’étiquette elle-même ?

Les défauts viennent de nos blessures émotionnelles, de nos peurs, des interdits, des masques sociaux protecteurs, des exigences de nos parents ainsi que celles de la société … On apprend à s’adapter à faire bonne figure, à se créer un idéal fictif pour plaire aux autres.

Il peut être aussi une arme pour se défendre. Par exemple une personne qui ne supporte pas les conflits fuira dès leur apparition ou se soumettra en ayant l’air d’une victime. Ou au contraire criera tout de suite le plus fortement possible pour intimider l’autre. Deux caractères très différents pour obtenir le même résultat : mettre fin à un conflit.

Une caractéristique humaine

Quoiqu’il en soit, un défaut est associé à une attitude, un comportement négatif ou toxique. Donc à partir de là il n’est pas toléré dans la personnalité d’une être humain. Pourtant je trouve qu’ils sont un bon indicateur de notre personnalité. Et comme je l’ai déjà mentionné, notre personnalité est illusoire et par conséquent modelable.

Si un défaut ne nous plaît pas, nous pouvons travailler dessus pour aller vers son opposé. Est-ce que cela va le faire disparaître définitivement ? Peut-être pas, il restera peut-être un vague écho résonnant avec nos blessures. Même cicatrisées, elles laisseront toujours une faible trace de la douleur du passé. Cependant cet écho sera suffisamment faible pour continuer à vivre avec beaucoup plus de joie au quotidien.

Complétude Vs Perfection

On encense le perfectionnisme, la beauté parfaite, l’attitude idéale comme si cela existait ou avait déjà existé un jour. Imagine, tu es parfaite, sans défaut, que des qualités … Je pense que le monde va t’envier et très vite te détester. Comme dirait Carole « la perfection c’est chiant ». Je suis d’accord avec ça dans le sens où il n’y a jamais de surprise, de vulnérabilité, de drôles imperfections.

Aspirer au bonheur et à l’épanouissement passe selon moi par la complétude. C’est à dire le fait de s’aimer et s’accepter telle que l’on est dans sa globalité. Avec ses qualités, ses défauts, ses forces, ses vulnérabilités, ses victoires, ses échecs, ses moments de gloire et ses moments ridicules. A l’image du YinYang, des énergies complémentaires qui ne peuvent exister sans l’autre.

Le positivisme toxique

J’ai entendu parler d’un concept qui m’a beaucoup parlé « le positivisme toxique ». Il s’agit de renier ses parts d’ombres, ses émotions négatives, ses moments désagréables, ses moments de détresse et s’obliger à sourire à chaque seconde et rester positif quoiqu’il arrive. Alors j’ai testé pendant quelques années et tu sais quoi ? Oh ça n’a pas marché oh zuuuuuuuteeuuuuhhhhh. Pourquoi ça 🤷‍♀️? Parce que c’est normal de ne pas se sentir bien H24. Notre énergie vitale a besoin de se ressourcer, d’être dans le « down » parfois.

Quand on vit une situation conflictuelle ou difficile avec quelqu’un c’est essentiel de se sentir en colère. En effet, cette émotion nous indique qu’on ne se sent pas respectée ou considérée. Sans aller jusqu’à balancer la chaise de bureau par la fenêtre, on peut s’autoriser à éprouver de la colère et l’exprimer avec bienveillance.

La complétude

Alors c’est quoi la complétude ? C’est d’abord le fait de se sentir complet en soi. Trouver un juste équilibre. Se sentir paisible et heureux même quand on ressent de l’agitation. A partir du moment où on accepte de ne pas aller bien et d’être perturbée émotionnellement. Au lieu de vouloir changer cet état, on commence rapidement à ressentir de la paix en soi. C’est aussi ce que j’appelle vivre avec résilience. En effet cela demande quelques années de pratique. Personnellement ma vie est beaucoup plus douce depuis que j’ai bien intégré ce processus dans ma vie.

Les avantages d’avoir des défauts

Augmente la connaissance de soi

C’est essentiel de se connaître pour se créer son bonheur. De plus c’est le début du chemin pour s’aimer comme on est.

Développe l’estime de soi

Cette connaissance de soi va développer la conscience de notre valeur. On la fonde sur une vision plus saine et plus réaliste de soi.

Aide à vivre avec résilience

Prendre conscience qu’on a tous des défauts issus de nos blessures, qu’elles peignent une petite partie de notre personnalité rassure et nous aide à lâcher prise sur leurs manifestations. On devient tolérant et bienveillant avec soi et envers les autres.

Diminue le stress

Vivre avec résilience diminue considérablement le stress donc accepter ses défauts aussi CQFD. Franchement je suis beaucoup moins exigeantes avec moi-même. J’ai même arrêté de m’en vouloir de ne pas être parfaite ahahahahah essaie pour voir et tu me diras comment tu le vis 🤪

Augmente vitalité et créativité

Une fois le stress diminué, il reste un espace immense pour se laisser traverser par l’inspiration et se mettre à créer. Que ce soit des projets, pro, perso, de l’art ou que sais-je encore. On passe plus de temps à créer et se sentir bien qu’à ruminer et s’auto-flageller.

Assainie les relations sociales

La tolérance, une de mes valeurs chéries amène vers l’amour pour les autres humains. Bon OK pas forcément tout le monde. On peut y aller par tape, aimer tout le monde ça demande beaucoup de sagesse, de tolérance, de résilience et de patience aussi. Mais j’y crois et un jour j’y arriverai ouh yeahhhhhh 😎

Développe l’humilité

Accepter ses défauts développe l’humilité. L’ego descend de son piédestal, il range son air supérieur à jouer les perfectionnistes et ça soulage. C’est alors qu’on peut enfin commencer à être authentique et rire de soi.

Influence l’entourage

Appliquer ses nouvelles habitudes saines pour soi influence (ou pas) notre entourage. On devient d’une certaine manière exemplaire. On montre que ce n’est pas si terrible d’avoir des défauts enveloppés de grandes qualités. Car malgré eux, on peut tout de même incarner ses valeurs et vivre avec joie.

J’ai terminé mon show sur les défauts. J’espère que tu te sentira plus détendue sur le sujet. Peut-être que cela te donnera envie de lâcher prise sur tes défauts afin de te rendre la vie plus sereine.

✨ Prends soin de toi, tu es magnifique même avec tes défauts ✨

💖💕 Bisouuuuus 💕💖

💕 Daphné 💕

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :