Effet miroir : se connaître à travers les autres

photo : Vivienne Mok

Il faut beaucoup de courage pour oser se regarder dans le miroir et être pleinement honnête avec soi-même. La première fois que je me suis mise à nue face à moi-même, j’ai d’abord regardé mes qualités, ce que je trouvais de beau pour simplement susciter un peu d’amour de soi. Puis progressivement, un peu d’estime de soi a émergé pour laisser s’installer la confiance en soi au bout de quelques années. Cependant, il arrive un moment où l’on a besoin d’évoluer sur un autre aspect désagréable de soi : nos parts sombres.
Bien qu’elles se situent derrière soi, on a tout de même une grande facilité à regarder celles des autres pour justement oublier les nôtres. Et d’ailleurs cela nous arrange bien. C’est là que l’effet miroir apparaît. En regardant l’ombre des autres, je vois le reflet de ma propre obscurité qui me poursuit malgré moi.

Qu’est-ce que l’effet miroir ?

Un jour, je me présente à mon travail, face à mon employeur, nous échangeons rapidement de la pluie et du beau temps. Puis il en vient à me faire une remarque désagréable sur mon pantalon sans aucun rapport avec la discussion ni le travail que j’effectue bien évidemment. Alors, je commence à me sentir choquée ne m’attendant pas du tout à être attaquée de si bon matin. Puis j’ai commencé à me sentir mal à l’intérieur ne comprenant pas pourquoi je venais d’être victime d’une violence verbale.

photo : Nada Bastawi

Poison émotionnel

Pas besoin d’insulter ou d’avoir un ton agressif pour recevoir le poison émotionnel d’autrui. On le retrouve aussi dans les plus subtils sous-entendus. Suffisamment minuscules pour être déniés et retournés en pleine figure en le faisant passer pour de l’incompréhension de notre part voir de l’imagination totale.

Ca te rappelle des échanges inconfortables ? Malheureusement nous fonctionnons beaucoup de cette façon. Pourquoi est-ce désagréable ? Suis-je comme ça moi aussi ? Suis-je dans le déni le plus total de mes parts d’ombre ? Est-ce qu’elles me définissent complètement ?

« Ce n’est pas ce que tu me dis qui me blesse : ce sont mes propres plaies intérieures qui réagissent lorsqu’elles sont touchées par tes propos. »

Don Miguel Ruiz

photo : Amine M’siouri

Projection de soi

Pour moi l’effet miroir c’est la projection de notre ombre, de nos blessures sur les autres. Nous renvoyant ainsi à notre propre réalité, à notre vérité personnelle. Sans forcément être l’exacte reflet de l’autre, il nous renvoie tout de même un axe de travail à faire sur soi assez précis si on arrive correctement à le décrypter. Il peut aussi s’agir des aspects positifs de nous-même, nos émotions ou encore nos désirs.

Par projection, nous percevons chez les autres des aspect refoulés, des peurs, des interdits. Ce qui peut aboutir sur des addictions dont l’objectif inconscient est justement d’explorer ses parts d’ombre.

Les pièges de l’effet miroir

🖤 Identification

Il ne s’agit pas de s’identifier à toutes les situations agréables ou désagréables qui nous arrivent car cela peut engendrer une perte totale de notre identité. Bien qu’elle soit illusoire et modifiable, nous avons tous besoin de nous affirmer en tant qu’individu pour notre bien-être psychique.

🖤 Culpabilisation

Attention de ne pas prendre chaque schémas toxique, défaut, expression de l’égo chez l’autre pour soi. Comme une intégration à notre comportement car on peut tomber dans la dépression. Aussi s’en vouloir, culpabiliser et se maltraiter d’être « une mauvaise personne ».

🖤 Manipulation

En maîtrisant cet outil on peut facilement tomber dans la manipulation. Même si cet outil est essentiel pour avancer sur son chemin personnel, il peut être malveillant de l’utiliser pour influencer les autres. Même avec des bonnes attentions, cela reste de l’abus de pouvoir.

photo : Elina Krima

🖤 Perdre son pouvoir

Donner à l’autre du pouvoir sur soi en pensant qu’il est capable de nous aider ou nous sauver. Je pense qu’on peut avancer seul. Cependant être assisté par une professionnelle est aussi un atout si cette personne est dotée d’un grand discernement. Il est important lorsque l’on est accompagné de garder la responsabilité de sa vie et de sa personne.

🖤 Répulsion

Les autres ne sont pas le problème, nous avons un problème avec nous-même et les autres nous le renvoie. Oui c’est très désagréable et c’est pourquoi nous avons tendance à expulser, repousser très facilement les gens de notre entourage. Puis changer de cercle d’amis, fuir, préféré la solitude qui devient un isolement pour ne plus avoir à souffrir des autres.

🖤 Croyances limitantes

On peut développer des croyances limitantes toxiques sur qui l’on est.
« J’attire à moi que des personnes toxiques donc je suis toxique ».
« J’attends que les autres changent pour changer ».
« Ce sont les autres qui ont un problème, pas moi ».

🖤 Influence involontaire

Le revers de cette médaille c’est qu’on renvoie nous-même le reflet des blessures de l’autre. Et quand il ne le comprend pas, il le prend personnellement et nous en veut. Ensuite, on se met à culpabiliser d’avoir blesser l’autre alors que nous sommes en rien responsable. Car c’est notre égo qui s’accorde tellement d’importance qu’il croit avoir autant de pouvoir et d’influence sur les autres 🤣. J’ai tellement d’exemples en tête où je me suis crue supérieur parce que je faisais de la peine ou sauvais des gens.

photo : Cottonbro

Comment utiliser l’effet miroir pour soi ?

Repérer les manques à travailler

lorsque tu es face à une personne toxique, elle ne t’enseigne pas que tu l’es toi-même. A l’inverse, elle t’amène à poser tes limites, t’affirmer et te respecter. Ici, il y a un manque d’estime de soi et de confiance en soi à travailler et ce n’est pas par hasard qu’on attire à soi ces gens-là. Il s’agit bien d’une invitation à augmenter ces deux aspects de toi-même 😉

Identifier ses émotions

C’est d’abord observer les émotions des autres. T’aider à comprendre les tiennes et aussi à développer de l’empathie envers toi d’abord, les autres ensuite.

Augmenter la connaissance de soi

Il ne s’agit pas de critiquer les autres ouvertement. Au contraire, en observant leurs comportements, tu peux te demander de quelle façon cela résonne avec ton intériorité.

Développer de l’humilité

Au début quand on se met à observer les autres on juge, on critique. Un grand classique égotique pour fuir ce qui nous dérange en nous. Oui c’est bien du vécu ahahahaha 😂, je parle de moi là. Quand on ose y voir son propre reflet, on ressent de la vulnérabilité. On peut même se sentir faible. C’est d’ailleurs là que commence notre force. Puisque nous avons le courage de reconnaître nos échecs, nos erreurs, nos comportements désagréables et égotiques.

photo : Rakicevicnenad

Evoluer

Avec cette prise conscience, on tend à se transformer, évoluer vers une attitude alignée avec nos valeurs. Et aussi à incarner des schémas positifs et surtout bénéfiques pour soi et les autres.

Faire le point sur ses besoins et ses aspirations

Si plusieurs situations t’irritent, des personnes t’agacent, demande-toi pourquoi. Ensuite, observe ce qu’il se cache en toi et ce qui a besoin d’être révélé. Personnellement j’ai mis du temps à comprendre pourquoi je détestais qu’on m’ignore 😂. La vérité c’est que j’aspirais à exister à travers le regard de l’autre. Or je n’ai pas besoin de ça, je peux exister à travers mes yeux, ce qui est selon moi le plus essentiel.

Changer de point de vu

Réussir à se mettre à la place de l’autre et comprendre instantanément ses blessures est une force pour soi. Parce qu’on évite de plus en plus de prendre les choses personnellement. On est de moins en moins contrariées par les réflexions blessantes qui volent au travail. De plus on comprend pourquoi elles sortent de la bouche des gens. Certes, on ne les empêche pas de voler, par contre on peut apprendre à les éviter 😌

Développer du discernement

L’observation et la connaissance de soi se transforment en sagesse. En méditant sur les événements désagréables, tu as la possibilité d’apprendre à reconnaître tes sujets sensibles. Ceux sur lesquels tu as tendance à ressentir de l’irritation ou à t’emporter. Une fois identifiés, tu es en mesure d’agir différemment les prochaines fois ou dans tous les cas d’accueillir tes émotions et te donner de l’empathie.

L’effet miroir est un outil formidable qui m’a aidé à mieux me connaître. Même si parfois je sombrais un peu dans la paranoïa 🤪. A développer discernement et objectivité, on apprend à mieux se connaître et vivre plus sereinement.

J’espère que tu as appris des choses intéressantes avec cet article, que cela t’a inspiré pour mettre en place une façon de te connaître. Si tu as besoin d’être accompagnée contact-moi.

Prends soin de toi et de tes pensées, fais attention de ne pas trop te projeter sur les autres.

💖💕 Bisouuuuuus 💕💖

☀✨ Daphné ✨☀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :