Guérir son enfant intérieur

Ce titre mystérieux, l’enfant intérieur fait référence à une méthode récente dont parle Thich Nhat Hanh dans son livre sur le sujet. On en entend beaucoup parler et cela peux te laisser perplexe. De mon expérience, j’ai adopté cette méthode très efficace pour guérir mes blessures, apprendre à m’aimer et devenir une ressource, un soutien pour moi-même. Grâce à l’enfant intérieur, j’ai pu devenir plus autonome émotionnellement.

Que signifie « enfant intérieur » ?

L’enfant que nous avons été

L’enfant intérieur regroupe tous les enfants que nous avons été, notamment celui qui a vécu des traumatismes émotionnels. Il demeure dans nos mémoires mentale, émotionnelle et aussi corporelle. Ces trois aspects étant liés entre eux.

Parfois, on peut ajouter l’enfant intra-utérin que nous avons été avant de naître. Ce qui a été mon cas. Ma blessure du rejet s’est formée avant ma naissance. Même si je n’en garde aucun souvenir mental, mon corps et mes émotions se sont imprégnés de cet événement douloureux.

enfant photo
Photo : Ivan Samkov

En devenant adulte, ces enfants traumatisés se matérialisent sous forme de pensées limitantes, rabaissantes, de schémas de défense agressifs, de croyances erronées… Bref, cette petite voix dans ta tête qui te décourage et te diminue constamment. Quand on analyse de plus près cette voix, on s’aperçoit qu’elles sont plusieurs. Issâ Padovani les appels les « Multiples Aspects Intérieurs« .

Voilà pourquoi tu dois avoir l’impression que c’est toujours le bordel dans ta tête et que tu n’arrives pas à te concentrer ou ne penser à rien plus de 5 secondes. C’est parce que vous êtes nombreux à vous exprimer en même temps 🤪. Pas étonnant qu’on soit tous stressés.

L’adulte du passé

On peut compter également les traumatismes vécus en tant qu’adulte, même si nos blessures émotionnelles naissent essentiellement dans l’enfance. Les traumas adultes seront surtout un écho vécus durant l’enfance. C’est pourquoi on s’attarde surtout sur l’enfant intérieur pour guérir 😉.

Comme ce n’est pas non plus une science exacte, si un jour tu ressens le besoin de donner de l’amour et de l’empathie à la femme de 25 ans que tu as été à cause d’un traumatisme, vas-y, c’est que cela est juste et nécessaire pour toi.

Une dernière chose, l’adolescente que tu as été fait aussi partie de l’enfant intérieur. Pareil, de temps en temps elle a aussi besoin de s’exprimer, des choses à te dire et il est important de l’écouter.

Les souffrances de l’adulte sont celles de l’enfant

Blessures originelles

Je t’en parle souvent, j’ai même écris un article sur le sujet car les blessures émotionnelles sont en liens direct avec notre enfant intérieur qui souffre, et nos problèmes récurrents d’adultes. Et oui, comme dit ma mère, on est tous des traumatisés de la poussette 😂. Et nos traumas nous suivent une fois adulte, et les ignorer ne fait que nous attirer des soucis, du stress et de gros problèmes au quotidien.

Beaucoup d’entre nous ont appris à ignorer leurs blessures. Dans ce cas, il s’agit de s’exprimer, de s’écouter en tant qu’enfant. Encore une fois, c’est parce qu’on ne nous a pas appris à le faire, ni à nos parents, ni à nos grand-parents … Donc ça fait des traumatisés de la poussette sur pas mal de générations. Personne n’est fautif, mais toi, tu peux changer ta façon de penser et d’être pour te rendre la vie plus belle et plus joyeuse. Puis partager ça autour de toi et peut-être aussi à tes enfants qui pourront eux-même le transmettre. Et ainsi perpétuer une façon de vivre plus saine.

Enfant, nous vivons des événements qui nous traumatisent sur le plan émotionnel. Puis qui vont s’inscrire dans notre corps sous forme de douleurs. Enfin rester dans notre mental avec des pensées qui tournent en boucle. L’enfant que nous avons été reste en nous sous forme d’empreintes et continue d’exister en nous. C’est ça l’enfant intérieur. Et comme personne ne nous l’enseigne, on peut rester coincés avec eux toute sa vie 😅.

Une grande part de l’égo

Et voilà le grand retour de l’égooooo. En lien direct avec cet entité présente en nous puisqu’une grande partie de lui représente tous ces enfants intérieurs souffrants et beuglants en même temps. Je te raconte pas le vacarme infernal, toi-même tu sais 😆. C’est d’ailleurs pour cela que parfois, dans ton dialogue interne, tu peux percevoir des contradictions. Ce sont deux enfants traumatisés qui échangent en se tapant dessus pour avoir raison et le dernier mot.

Photo : Sarah Richter

Dialoguer avec son enfant intérieur

Les bienfaits

Dans un premier temps, ça soulage de rentrer en communication avec ses souffrances. Ensuite, on se sent apaisée, plus relaxée de s’apporter de l’amour et de l’empathie.

Deuxièmement, on se crée l’opportunité de prendre soin de soi, de soigner ses blessures et guérir ses traumatismes.

Troisièmement, en réglant ses problèmes du passé, on résout ceux du présent. Cela crée un changement dans son quotidien. Et aussi dans ses relations.

Quatrièmement, cette méthode m’a apportée beaucoup de sagesses, de connaissances sur nos schémas humains. Je suis donc en mesure de comprendre mieux ce que chacun de nous vie intérieurement et rentrer en empathie.

Cinquièmement, j’ai développé une grande écoute empathique. J’ai arrêté de blâmer tout le monde, même si parfois certaines personnes m’exaspèrent encore à laisser leur égo tout contrôler.

Sixièmement, je suis capable de prendre du recul et de la hauteur rapidement sur ce qui me traverse. Surtout quand je vis des moments intenses émotionnellement.

Dernièrement, en m’occupant de mon enfant intérieur, j’ai retrouvé beaucoup de paix, de joie et d’amour en moi, que je peux partager très souvent.

Les besoins de l’enfant

Notre enfant intérieur nous pourrit la vie parce que ses besoins n’ont jamais été nourris lors des événements traumatisants. Du coup, il est aussi pénible qu’une classe d’enfants intenables. Voilà pourquoi on n’a jamais la paix d’esprit.

D’abord, cet enfant intérieur a besoin d’une écoute sincère, entière et empathique. Il a aussi besoin de s’exprimer, d’être entendu et compris. Parfois aussi il a besoin d’aide pour s’exprimer et comprendre ce qui le traverse.

enfant maman
Photo : Keira Burton

Ensuite, il a besoin de beaucoup d’empathie, d’être soutenue et sincèrement compris sans jugements. Des temps de pause pour accueillir ses émotions dans le présent.

Tu remarqueras peut-être que peu d’entre nous ont eu ces besoins nourris par nos parents. Et ce, sur des générations. Maintenant tu comprends pourquoi on est tous malheureux et stressés 😥.

Puis, notre enfant intérieur a besoin d’être rassuré, de se sentir en sécurité, aimé, considéré et respecté dans ce qu’il est et non dans ce qu’il devrait être.

Transformer le passé dans le présent

Dans cette méthode, rentrer en contact et dialoguer avec son enfant intérieur signifie voyager dans le passé pour transformer le présent. Oui un peut comme Marty dans « Retour vers le futur » 😂.

Comme notre enfant intérieur continue d’exister dans nos corps émotionnel, mental et physique, il est essentiel de s’en occuper pour qu’il soit satisfait. Ainsi, il nous apportera la paix d’esprit dans le présent.

En guérissant nos blessures du passé, on fait disparaitre les habitudes malsaines de notre égo, du moins en partie. Ainsi, en déracinant l’origine de nos blessures, les branches représentant nos soucis disparaissent.

Ma technique perso

Méditation consciente

Je recommande de faire ce travail sur soi dans un moment calme pour rentrer en méditation. Une forme méditative simple. C’est-à-dire, s’assoir ou s’allonger, se détendre, fermer les yeux, respirer et commencer à se connecter à son état intérieur, ses émotions.

Rentrer en contact avec l’enfant intérieur

Ensuite on se laisse guider par les pensées avec une intention de rencontrer notre premier enfant intérieur, celui qui a besoin de s’exprimer. Que ce soit la petite fille de deux ans, 5 ans ou 10 ans, laisse venir ce qui te semble juste. Puis tu peux commencer à lui parler, la rassurer, lui dire qui tu es…

Dialoguer

Une fois que les présentations sont faites, il est temps de dialoguer en lui posant des questions sur ses émotions, son ressentis, ce qu’elle a vécu aujourd’hui, ce dont elle a besoin. Par la pensée, tu imagines un dialogue non forcé entre l’adulte présent et l’enfant que tu as été. Laisse venir les souvenirs et les paroles.

Ecouter sans jugement

Puis, tu te laisses aller à écouter l’enfant intérieur sans juger ses paroles, ses émotions. On est pas là pour savoir ce qui est bien ou mal sachant que ces notions sont meurtrières selon moi.

enfant costumes
Photo : Liliana Drew

Rentrer en empathie

Ensuite, elle aura besoin que tu la comprennes, la soutiennes. Pour cela tu pourras rentrer en empathie avec cette enfant, reformuler ses paroles et lui demander si tu as bien compris ce qu’elle te dit.

Donner amour & tendresse

Après avoir donné de l’empathie, j’adore ce moment où j’imagine prendre dans mes bras la petite Daphné du passé, lui donner beaucoup d’amour et de tendresse. La réconforter pour qu’elle se sente soutenue. Et lui dire clairement qu’elle aura toujours tout mon amour et mon soutien à chaque fois qu’elle en ressentira le besoin.

De ce fait, tu te rends capable de te donner tout l’amour dont tu as besoin dans le passé et dans le présent sans dépendre des autres. Ainsi, tu t’aides à sortir de la dépendance affective.

Rassurer avec un dialogue non violent

Tu continues de la rassurée avec des paroles bienveillantes et non violentes. C’est toi qui sens combien de temps tu as besoin de passer avec elle.

Réconciliation avec soi

Quand tu as terminé, tu sens intérieurement qu’une réconciliation avec toi-même a eu lieu. Tu es plus apaisée, pleine de belles énergies. N’hésite pas à lâcher tes émotions durant ce procédé afin de te libérer du passé.

Tu en sais plus sur les mystères de l’enfant intérieur. J’espère que ça t’aura donné envie d’aller à sa rencontre pour guérir tes blessures, te rendre la vie plus sereine et plus joyeuse. Et aussi comprendre mieux tes mécanismes de défense parfois agressifs ou contradictoires, te générant un gros stress intérieur.

Prends soin de toi et de ton enfant intérieur, vous en avez peut-être bien besoin.

💖💕 Bisouuuuuus 💕💖

☀✨ Daphné ✨☀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :